L’INSPECTION D’ACADEMIE DE TAMBACOUNDA A RECOMPENSE LES LAUREATES DE LA HUITIEME EDITION DU CONCOURS MISS SCIENCES ET MISS MATHEMATIQUES

La cérémonie de récompense des lauréates issues de la huitième édition du concours miss mathématiques et miss sciences s’est tenue à l’hôtel NIJI de la commune de Tambacounda. En effet la Miss sciences qui est en classe de seconde S vient du Lycée Mame Cheikh Mbaye de Tambacounda, elle s’appelle Haby Ly ; la Miss Mathématiques qui est en classe de quatrième vient du Lycée de Kothiary dans le département de Goudiry, elle se nomme Fatoumata Diouma Traoré. Ces deux miss ont chacune reçu des cadeaux grâce aux partenaires et au parrain de l’événement Chérif Sidy Kane professeur d’université, agrégé en sciences économiques qui a mis la main à la poche pour la réussite de cette fête de l’excellence. La responsable du bureau genre de l’Inspection d’Académie de Tambacounda, Madame Diarra née Marie Françoise Diouf en charge de l’organisation a rappelé que ce concours est une initiative du Ministère de l’Education Nationale à travers la Direction de l’Enseignement Moyen Secondaire Général qui a pour but d’inciter les filles à embrasser les filières scientifiques et à y exceller à l’heure où toutes les politiques de développement sont accès sur les sciences et les techniques. Madame Diarra a fait savoir que les lauréats des olympiades des mathématiques ont été également associés à la fête, organisé par la DEMSG qui prend en compte les élèves de première et de seconde tous sexes confondus. Ils sont au nombre de 12 dont 6 filles. Madame Diarra d’ajouter que l’innovation et la technologie offrent des possibilités sans précédent mais les tendances font apparaître une facture numérique croissante entre les sexes et les femmes sont sous représentées dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie, des mathématiques et du design. Ainsi, en s’adressant aux lauréates, il est dit que les filles sont attendues à l’horizon 25 voire 30 pour égaler les garçons ou bien les devancer dans les filières scientifiques ; pour que cela soit une réalité il faut que les parents, les professeurs, les élèves elles mêmes et toute la communauté y croient. Pour rappel les Miss sciences qui ont participé cette année à ce concours sont au nombre de 9 ; la première dauphine est Fatoumata Aïdara du Lycée Tamba Commune et la deuxième dauphine Gama Ka est un produit du Lycée Bouna Semou Niang de Koumpentoum. En ce qui concerne les Miss Mathématiques, l’effectif est de 8 à raison de 2 par IEF, Inspection de l’Education et de la Formation. La première dauphine est Tiguida Kaba du collège Jean XXIII et la deuxième dauphine qui s’appelle Fana Cissé vient du CEM de Koumpentoum. A noter que le nombre de Miss sciences pouvait dépasser 9 si les Miss de Missira et de Golmy étaient venues et pourtant ces filles ont des moyennes de 15 voire 16 ; un travail doit être fait à ce niveau pour mieux sensibiliser les parents. Il faut dire que les deux Miss représenteront la région de Tambacounda lors de la phase nationale prévue à Dakar. Ainsi les professeurs du Centre Régional de Formation des Personnels de l’Education vont pendant deux mois se charger de la préparation des Miss. Cette cérémonie riche d’enseignement à travers les discours de l’Adjoint au gouverneur chargé des Affaires Administratives Ahmadou Coumba Ndiaye venu présider cette importante cérémonie qui a crée l’émulation chez les élèves, du Secrétaire Général de l’Inspection d’Académie de Tambacounda Inspecteur Assane Mbengue représentant de l’IA empêché, de l’Adjoint au maire de la commune de Tambacounda Monsieur Bounama Kanté qui a remis séance tenante à chaque Miss une enveloppe financière. Pour terminer la cérémonie a été marquée aussi par la belle prestation de l’Atelier de théâtre de Tambacounda composé que d’élèves et professeurs avec à sa tête le Principal Bocar Sall du CEM Thierno Souleymane Agne.

Lamine Kanté/Maïmouna Grève/tambaactu1.com

Share Button

Dans la même rubrique