LES MAREYEURS DE TAMBACOUNDA REMERCIENT PAPE BANDA DIEYE QUI OFFRE DES MACHINES DE TRAITEMENT DE POISSON AUX FEMMES ECAILLEUSES

Les Mareyeurs de Tambacounda ont organisé une grande mobilisation de remerciement à l’endroit de Pape Banda Dièye, acteur de développement et responsable politique. Ce dernier  a offert des machines de traitement de poisson aux femmes écailleuses, un matériel qui vient alléger le travail qu’elles abattent tous les jours dans ce secteur. Les mareyeurs ont également saisi cette occasion pour exprimer leur sentiment de satisfaction par rapport au marché central au poisson que l’Etat du Sénégal a construit pour eux. Cette réalisation de ce marché a été facilitée par le Président de la République, son excellence Monsieur Macky Sall qui, a donné des instructions aux autorités administratives notamment le gouverneur qui a appliquées à la lettre ces instructions jusqu’à l’aboutissement de ce bijou tant attendu par les populations et particulièrement les mareyeurs, dira le président du collectif des mareyeurs de la commune de Tambacounda, Mbaye Diop. M. Diop associe à ces remerciements les chefs de service régionaux et départementaux de pêche, le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, maître Sidiki Kaba. Le chargé des missions du collectif, Moustapha Seck a eu à lister en plus du complexe frigorifique, le camion frigorifique et le marché central qui présente toutes les commodités au grand bonheur des mareyeurs et de la population qui fréquenteront ce marché. M. Seck de rappeler que l’activité qu’on mène dans la commercialisation du poisson a permis aux potentiels migrants de renoncer à leur voyage clandestin ; ils transportent du poisson à bord des motos zakarta, des vélos  pour aller le vendre dans des localités les plus reculées de Tambacounda. Selon la trésorière du collectif des mareyeurs, Madame Niang née Fatou Diaw, la route qui mène vers ce marché doit être réhabilité pour permettre aux voitures, aux motos, aux piétons d’y accéder facilement car pendant la saison des pluies elle reste impraticable. Et aussi il faut aménager un espace dans le marché pour les vendeuses de légumes car il est impensable de venir acheter du poisson au marché puis se rendre au grand marché pour acheter des légumes ; il faut que tout se fasse sur place. Pour cela, madame Diaw lance un appel au maire de la commune afin qu’il puisse faire des efforts dans ce sens.

www.tambaactu1.com

Share Button

Dans la même rubrique